pratique-activite-sport-physique-cancer

Pratiquer une activité physique quand on a un cancer

Faire du sport c’est bon pour la santé, même quand on est atteint d’un cancer.

Un véritable allié contre le cancer

L’exercice physique fait désormais partie des moyens bien décrits pour améliorer la qualité de vie et réduire la fatigue quand on a un cancer. Son efficacité est établie et sa pratique recommandée pendant et après le traitement.

Une activité physique régulière avant et pendant les traitements permet :
• de préparer le corps
• d’améliorer la qualité de vie, en luttant notamment contre la fatigue
• de diminuer les effets secondaires des traitements médicaux
• d’augmenter les chances de survie.

Améliorer l’état psychologique

Le sport contribue à améliorer l’état psychologique des patients en les réconciliant avec leur corps et en renforçant les liens sociaux qui facilitent un retour à la vie sociale, familiale, et/ou professionnelle.

Seul remède démontré contre la fatigue

La fatigue en cancérologie est LE symptôme décrit par la quasi-totalité des patients qui affecte leur vie quotidienne et leur confort.

Cette fatigue a de nombreuses répercussions négatives. Elle altère la qualité de vie. C’est également un facteur d'isolement et de repli sur soi qui peut causer anxiété, troubles du sommeil, et dépression.

Contrairement aux idées reçues, la pratique d'une activité physique et sportive n’ajoute pas à la fatigue mais permet de la diminuer.

Diminuer la mortalité et le risque de rechute

Plusieurs travaux scientifiques ont conclu qu’une activité physique régulière, d’au moins 150 mins/semaines démarrée après le diagnostic du cancer, notamment du sein et du colon, diminue de 30 à 40% la mortalité, et de 20 à 50 % le nombre de récidives du cancer.

Reste à déterminer avec votre personnel soignant le type de sport adapté.