cancer-vads-c-est-quoi

Les cancers des voies aérodigestives supérieures (VADS) en cinq questions

Tour d’horizon des cancers qui touchent la région de la face et du cou, aussi appelés cancers ORL.

Qu’appelle-t-on « cancers de la face et du cou » ?

Les cancers de la face et du cou se développent à la jonction entre les voies aériennes et digestives : lèvres, nez, bouche, sinus, gorge (pharynx, larynx). Ils sont aussi appelés cancers de la sphère oto-rhino-laryngée (ORL) ou des voies aéro-digestives supérieures (VADS).

Qui est concerné ?

Ils touchent environ 11 000 personnes chaque année, en majorité des hommes. Souvent détectés à un stade localement avancé, ils font partie des cancers de mauvais pronostic. Quand le diagnostic est précoce, ils sont pourtant guéris à plus de 80 %.

Quels facteurs de risque ?

Les principaux facteurs de risque sont le tabac et l’alcool, impliqués dans plus des trois-quarts des cancers de la face et du cou. Certaines infections virales (papillomavirus, virus Coxsackie B) et l’exposition à des agents cancérigènes dans le cadre du travail ont aussi un rôle connu.

Comment le dépister ?

Il n’existe pas de dépistage organisé ou individuel des cancers de la face et du cou. Des initiatives de dépistage gratuit s’organisent en France, dans le cadre de la semaine européenne de sensibilisation à ces cancers.

Quand consulter ?

Certains signes doivent alerter : mal de gorge, difficultés à avaler sa salive ou les aliments, douleur de l’oreille pendant ou entre les repas, saignements dans la bouche, apparition d’une boule dans le cou, changement du timbre de la voix.

Et l'Immuno-Oncologie dans tout ça ?

L’Immuno-oncologie vise à réactiver l’immunité anti-tumorale du patient. Des essais cliniques sont en cours dans ce type de cancer, notamment pour les approches destinés à lever les freins de l’immunité.