cancer-sein-frequent-femme

Le cancer du sein en cinq questions

Le cancer du sein est le cancer le plus fréquent chez la femme. Tour d’horizon en cinq questions.

Qu’est-ce que le cancer du sein ?

Le cancer du sein se développe à partir des cellules de la glande mammaire.

Qui est concerné ?

On compte environs 48 000 nouveaux cas de cancer du sein chaque année. Il constitue la première cause de mortalité chez les femmes. Il peut aussi toucher les hommes, bien que ce soit très rare (moins de 1 % des cas). Sa fréquence augmente avec l’âge.

Quels facteurs de risque ?

Avoir des antécédents familiaux multiplie le risque de développer un cancer du sein par deux ou trois. Certaines mutations génétiques rares bien identifiées (BRCA1, BRCA2) entraînent un risque très élevé. L’exposition aux œstrogènes augmente aussi le risque. Dans ce contexte, le rôle du traitement hormonal substitutif de la ménopause reste controversé. Le surpoids, l’absence d’exercice physique et la consommation d’alcool ou de tabac sont d’autres facteurs de risque importants.

Comment le dépister ?

La France organise un dépistage systématique pour toutes les femmes entre 50 et 74 ans. Il prend la forme d’une mammographie gratuite, à effectuer tous les deux ans dans un centre agréé. Un dépistage individuel est possible auprès d’un gynécologue.

Quand consulter ?

Les symptômes les plus fréquents sont une masse palpable au niveau du sein ou des ganglions enflés autour du sein, notamment au creux de l’aisselle.

Et l’Immuno-Oncologie dans tout ça ?

L’Immuno-oncologie vise à réactiver l’immunité anti-tumorale. Les cancers du sein avancés bénéficient déjà d’un arsenal thérapeutique important (hormonothérapie, chimiothérapie, thérapies ciblées), mais des essais cliniques sont en cours pour évaluer l’efficacité de l’Immuno-Oncologie dans certains cancers du sein résistants.